Sept petits suspects -> Christian Frascella

Sept petits suspects
de Christian Frascella
(Editions Fleuve Noir)
Sorti en mars 2012
332 pages
18,50¤

Résumé :
Roccella, Italie centrale, printemps 1985.
Que complotent sept gamins de 12 ans, sans un sou en poche, sur la place du village ? Ils préparent le casse du siècle qui changera leur vie à jamais.
Braquer la banque, pour l'un, c'est l'espoir de pouvoir payer les frais d'hospitalisation de son père, pour l'autre, de fuir le domicile familial et un frère violent, pour un troisième, d'échapper au sort de ses parents, qui triment du matin au soir pour un salaire de misère...
Bref, chacun a de bonnes raisons.
Leur plan ? Une combine infaillible qui se résumé en trois mots : somnifères, cagoules et armes en plastique. Leur principal atout ? L'effet de surprise.
Ils s'appellent : Billo, Gorelli, Corda, Fostelli, Ranacci, Lonica et Cecconi. Ces sept gamins de 12 ans veulent jouer dans la cour des grands, mais ignorent tout du monde des adultes...

Mon avis :
- Je vous le dis d'emblée, il est très dur pour moi de vous écrire tout ce que j'ai ressenti durant ma lecture de ce roman, le dictionnaire français ne me suffit pas !

Mes connaissances sur l'Italie sont assez limitées, j'ai visité Venise et je sais que les italiens cuisinent très bien, ça s'arrête là pour ma pauvre culture ! Avant de lire ce livre, je pensais que le roman traiterait de jeunes garçons qui tournaient mal ou que ça aurait un rapport avec la mafia. Disons que je ne savais pas trop à quoi m'attendre, ni dans quel catégorie littéraire placer le livre. Mais la couverture me parlait, elle dégage ce « quelque chose » qui fait qu'on a le sentiment que le roman est fait pour nous.

Mais de quoi parle ce roman ? Et bien, de beaucoup de choses. De sept garçons âgés de douze ans dont nous suivons la vie de façon alternée même si on a l'impression que Billo est tout de même le personnage dont on parle le plus. Un beau jour, alors qu'ils sont réunis sur la place du village, Billo leur propose de braquer la banque. Les autres ne veulent pas trop puis finalement, ils sont convaincus que l'argent puisse régler bons nombres de leurs soucis. Et puis, il faut l'avouer, le plan de Billo est très bien pensé.

Plusieurs émotions nous traversent durant notre lecture, de l'amusement face à certaines situations, du suspense, on se demande ce qu'il va se passer et nous ne sommes pas au bout de nos surprises mais aussi la compassion. Ce dernier sentiment s'est révélé très fort chez moi. Les garçons ont une vie très différente les uns des autres mais ils ont un point commun. Ils m'ont paru un peu livrés à eux-mêmes, ils ne parlent jamais de leurs soucis à leurs parents et gardent souvent tout pour eux. L'un des membres du groupe d'amis, Cecconi, est le personnage qui m'a le plus émue. Il a de grosses difficultés pour parler et on se moque beaucoup de lui, même certains adultes qui ne devraient pas… Il va pourtant nous étonner au fil de l'histoire et j'ai aimé cela !

Beaucoup de thèmes sont abordés, la violence, la maladie, la pauvreté, la misère tout simplement. L'un des garçons est très riche pourtant, il m'a paru au même niveau que les autres, lui aussi veut fuir son quotidien. Christian Frascella maîtrise très bien leurs personnalités, ils sont intéressés par les filles, par l'argent mais restent des enfants de douze ans, naïfs et en passe de devenir adolescents. A cet âge, il y a beaucoup de désillusion et l'auteur le dépeint parfaitement.

Pour conclure, ce roman a été une révélation pour moi, j'ai mis moins de deux jours à le lire et je sens que ces petits suspects vont me manquer ! Ce n'est pas vraiment un thriller, l'histoire de braquage est bien sûr le squelette du livre mais ce qu'il y a autour, les sentiments, la quête d'identité, tous ces sujets jouent un rôle majeur. Vous vous doutez que je le recommande fortement, il sera en librairie dès le 8 mars 2012, n'oubliez pas de me communiquer vos impressions !

Un grand merci à Mathilde du Fleuve Noir pour ce petit bijou qui réchauffe le coeur !
Cassy

Disponible sur Amazon & Fnac.

Tags : editions fleuve noir

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.99.70) if someone makes a complaint.

Comments :

  • x-livres-passion-x

    10/07/2012

    Cajou wrote: "Oh la la la la ! C'est tout ce que j'aime que tu décris là !! Merci merci merci pour la découverte. Puis chez Fleuve Noir, on est rarement déçu, leur catalogue est vraiment top <3
    Encore merci !
    "

    J'espère sincèrement qu'il te plaira :D

  • Cajou

    10/07/2012

    Oh la la la la ! C'est tout ce que j'aime que tu décris là !! Merci merci merci pour la découverte. Puis chez Fleuve Noir, on est rarement déçu, leur catalogue est vraiment top <3
    Encore merci !

  • bookslive

    11/03/2012

    La couverture et ton avis m'attire beaucoup =)

  • Croqueuse-Livres

    05/03/2012

    Je ne connaissais pas ce livre, mais pourquoi pas ?! L'histoire m'attire particulièrement, je me laisserais surement tenter.

  • ma--bibli0theque

    03/03/2012

    Sans ton avis positif,, je ne l'aurais pas rajouté à ma wish-list. le roman a l'air prenant et assez différent de tout ce que l'on peut lire dorénavant. Pourquoi pas.

  • splendide-Books

    02/03/2012

    Pourquoi pas ^^

  • stories-of-books

    02/03/2012

    Je ne sais aps si je le lirai mais j'aime bien la couverture :)

  • 4-hobbies

    01/03/2012

    sa ne me dis rien

  • The---Books

    01/03/2012

    Je ne connaissais pas.

  • 0tachedencre0

    29/02/2012

    Mon frère a 12 ans... :/
    Bon ça va, il n'a pas autant de soucis que ces 7 amis. En tout cas ça a l'air d'être un roman atypique ! J'adore l'Italie depuis que j'ai eu la chance de visiter Rome deux fois et d'autres villes dont Pompéï et même si de loin on croit que l'Italie ressemble à la France, est un pays riche et européen comme les autres, il se révèle assez différent. Déjà, les journalistes ne sont pas vraiment libres. La misère est y plus présente...
    Je pense que c'est un livre qui me plairait. Si je vois la couverture (d'ailleurs très jolie) en librairie, je le prendrai !

Report abuse