Max -> Sarah Cohen-Scali


Max
de Sarah Cohen-Scali
(Editions Gallimard Jeunesse)
Collection Scripto
Sorti en mai 2012
480 pages
15,90¤

Résumé :
"19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Fürher. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l'on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. Je suis l'enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans loi. Sans rien d'autre que la force et la rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d'aimer. Heil Hitler !"

Max est le prototype parfait du programme "Lebensborn" initié par Himmler. Des femmes sélectionnées par les nazis mettent au monde de purs représentants de la race aryenne, jeunesse idéale destinée à régénérer l'Allemagne puis l'Europe occupée par le Reich.

Mon avis :
- Inutile de vous rappeler combien j'aime la collection Scripto de Gallimard Jeunesse, c'est l'une de mes préférées. J'avais lu le résumé de Max sur Internet. J'étais moyennement tentée et de toutes façons, je ne l'ai jamais vu en librairie. Si j'ai pu le lire, c'est grâce à la librairie Vauban que je remercie chaleureusement.

L'histoire débute en 1936. Max va naître, le 20 avril précisément, date d'anniversaire de Hitler. Il ouvrira les yeux dans un Lebensborn. J'ignorais ce que c'était car il faut le dire : on n'en parle pas. Jamais dans les cours, rarement à la télévision. Pour faire court, les Lebensborn sont des instituts qui recherchaient des femmes « aryennes » (blondes aux yeux bleus, grandes, aucun juif dans l'arbre généalogique et dont un tas de mensurations devaient correspondre). Celles qui remplissaient les critères devaient donner leur premier enfant à l'Allemagne. Ce qui n'était pas dit, c'est que la plupart se faisaient violer par des officiers SS. Les mères nourrissaient leurs enfants mais n'avaient que peu de contacts avec eux. Le but des Lebensborn ? Repeupler l'Allemagne avec la « race aryenne ».

Max est le premier né de ces établissements. C'est le personnage principal de l'histoire. On a dû mal à s'attacher à lui car forcément, on le conditionne. Hitler et son père spirituel et l'Allemagne, sa mère. Il ne connaît pas les sentiments, n'a jamais pleuré. C'est le parfait exemple de la jeunesse hitlérienne. Nous le suivrons de sa naissance à ses 9 ans et demi. Le temps pour lui de rencontrer des personnes et de grandir.

Oui, c'est un roman sur la seconde guerre mondiale et certains d'entre vous en ont « marre » de ce sujet. Il ne faut pas rester sur cet avis. On ne parle que trop peu des Lebensborn et on ne se place pas souvent du côté de l'Allemagne. Sarah Cohen-Scali a effectué de nombreuses recherches et cela se ressent. Elle sait de quoi elle parle et j'ai énormément appris.

Ce qui est le plus unique dans son roman, c'est le style d'écriture. Max est au début dans le ventre de sa mère, à quelques heures de sa naissance et c'est lui qui nous parle. Il nous explique le contexte, les formulations allemandes (exemple : « réinstaller quelqu'un » = « le tuer ».). Il endosse le rôle de narrateur et de personnage principal. Je n'avais encore jamais lu ça. Attention, ça ne signifie pas que c'est un garçon surnaturel ou autre. Dans ses paroles, il n'est pas forcément plus intelligent qu'un autre. Mais ses pensées nous expliquent tout. Je n'aurais jamais pensé à écrire de cette façon et je félicite l'auteure pour cela.

Max est un roman difficile. Il n'y a aucun tabou, ni sur la mort ni sur la prostitution ou les déboires. Inévitablement, cela choque. Pourtant j'ai apprécié ce fait. On ne nous épargne rien et j'imaginais très bien ce qu'il se passait. Sarah Cohen-Scali s'est inspirée de faits réels. Max n'a pas existé, en revanche, ce fut le cas de nombreux personnages.

Je le conseille dès 15 ans si vous vous en sentez prêts. Il ne faut pas passer à côté de cette ouvrage que vous n'oublierez pas de sitôt.
Cassy

Disponible sur Amazon & Fnac.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.27.243) if someone makes a complaint.

Comments :

  • SouvenirsDeMinuit

    24/08/2014

    Oh que oui :)

  • x-livres-passion-x

    22/08/2014

    SouvenirsDeMinuit wrote: "J'ai rencontré Sarah Cohen-Scali à mon lycée. Ses explications, la façon dont elle a écrit, les idées et tout ce qui a créé le livre m'a transporté. Savoir comment un auteur voit les choses est vraiment intéressant. C'est l'envers du décor. Elle nous a également fait une dédicace à chacun. Bref, c'est un de mes livres préférés et j'ai été contente de le découvrir sur ton blog :)"

    Ca devait être génial !

  • SouvenirsDeMinuit

    18/08/2014

    J'ai rencontré Sarah Cohen-Scali à mon lycée. Ses explications, la façon dont elle a écrit, les idées et tout ce qui a créé le livre m'a transporté. Savoir comment un auteur voit les choses est vraiment intéressant. C'est l'envers du décor. Elle nous a également fait une dédicace à chacun. Bref, c'est un de mes livres préférés et j'ai été contente de le découvrir sur ton blog :)

  • ma-bibli

    27/02/2014

    je suis actuellement en train de le lire et je suis transporté !

  • AngelElyOn

    29/12/2013

    "Il est génial il n'y a pas d'autres mots ! "

    ~> Ouais un roman fort !! Et je suis d'accord avec toi, Scripto est une collection géniale, j'ai toujours découvert de superbes romans grâce à cette collection !

  • Jeunes-Romans

    30/10/2013

    C'est un roman qui m'a beaucoup touché, c'est une part de l'Histoire un peu oubliée lors de la 2nd GM, on apprends des choses et on se retrouve dans une situation délicate : découvrir que "l'ennemi" est attachant et finalement humain. Très intéressant à lire, je le conseille pour les lycéens par exemple !

  • Nekoanne-So92

    15/12/2012

    J'aimerais beaucoup le lire.

  • SmilingAv

    01/11/2012

    je ne connais pas vraiment cette partie dans cette période de l'histoire... je note !

  • Encoremoi09000

    31/10/2012

    Je n'aime pas les romans qui touchent à la guerre mais celui-ci me plait bien !

  • Croqueuse-Livres

    29/10/2012

    Je ne pense pas lire ce roman même s'il nous apprend plus sur le sujet, car oui j'en suis réellement à saturation. On nous barbe trop. Ce livre à l'air réellement intéressant mais je ne me sens pas de le lire.

Report abuse