Kinderzimmer -> Valentine Goby

Kinderzimmer
de Valentine Goby
(Editions Actes Sud)
Sorti en août 2013
224 pages
21,50€

Résumé :
“Je vais te faire embaucher au Betrieb. La couture, c'est mieux pour toi. Le rythme est soutenu mais tu es assise. D'accord ?
– Je ne sais pas.
– Si tu dis oui c'est notre enfant. Le tien et le mien. Et je te laisserai pas.
Mila se retourne :
– Pourquoi tu fais ça ? Qu'est-ce que tu veux ?
– La même chose que toi. Une raison de vivre.”

En 1944, le camp de concentration de Ravensbrück compte plus de quarante mille femmes. Sur ce lieu de destruction se trouve comme une anomalie, une impossibilité : la Kinderzimmer, une pièce dévolue aux nourrissons, un point de lumière dans les ténèbres. Dans cet effroyable présent une jeune femme survit, elle donne la vie, la perpétue malgré tout.
Un roman virtuose écrit dans un présent permanent, quand l'Histoire n'a pas encore eu lieu, et qui rend compte du poids de l'ignorance dans nos trajectoires individuelles.

Mon avis :
- Kinderzimmer est un titre qui sera présenté au Festival littéraire Hors Limites, en Seine Saint-Denis (du 21 mars au 5 avril 2014). Lien : http://www.libfly.com/libfly-partenaire-d-hors-limites-le-festival-des-bibliotheques-en-seine-saint-denis-groupe-927-5-4.html Grâce au site communautaire Libfly, que je remercie chaleureusement, j'ai eu la chance de recevoir Kinderzimmer, un roman qui m'a interpellé pour sa magnifique couverture et surtout pour ton thème : la seconde guerre mondiale, un sujet qui me fascine.

En 1944, Mila est déportée au camp de Ravensbrück. Elle est âgée d'à peine vingt ans et est enceinte. Elle devra vivre avec 40000 autres femmes, dans des conditions inhumaines. L'odeur de la mort, de la misère et le poids de la tristesse nous hantent au fil des pages. C'est un livre qui fait frémir. Mais ce n'est pas son véritable but. Mila dissimule sa grossesse, à vrai dire, elle n'est même plus sûre d'être enceinte.

Dans ce quotidien révoltant, où les êtres humains ne sont plus que des loques, il existe une pièce dédiée aux nourrissons de prisonnières. Ce paradoxe contraste cruellement. On laisse mourir les adultes et on choie leurs progénitures !

Ce que j'ai le plus apprécié, c'est la combattivité de Mila, son envie de vivre malgré tout ce qui a pu lui arriver. Le récit est fort, poignant et obsédant. Je lisais avec autant d'avidité que d'appréhension. Cette œuvre de fiction sonne aussi vraie que les témoignages que j'ai pu lire. Bravo à l'auteure pour ce beau travail de mémoire et de parler de la Kinderzimmer dont on ne parle jamais.
Cassandre

Tags : Kinderzimmer - Valentine Goby - Editions Actes Sud

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.161.100.24) if someone makes a complaint.

Comments :

  • ma--bibli0theque

    26/02/2014

    Cet ouvrage a l'ait très poignant. Il me rappelle "Mmax" de Sarah Cohen-Scali même si le sujet n'est pas tout à fait le même. Je le rajoute à ma wish-list :)

  • FloydBooks

    26/02/2014

    C'est un livre que j'aimerais beaucoup découvrir !

  • Mille-et-deux-livres

    24/02/2014

    Je ne suis pas tentée

  • Encoremoi09000

    24/02/2014

    Je n'aime pas du tout le thème de la guerre mais cette lecture me tente bien.

  • livres5902

    24/02/2014

    je ne pense pas le lire, ce n'est pas mon style de lecture

  • passion-bouquins

    23/02/2014

    j'aimerais bien le lire

  • liseuse66

    23/02/2014

    Je ne le lirais pas, mais il a l'air très intéressant!

  • JusteDesMaux

    23/02/2014

    Oh un livre qui m'intéresse vraiment! faudra que je me le lise

  • larepubliquedeslivres

    23/02/2014

    Un livre que je ne connaissais pas sur un sujet très difficile à aborder. J'ai très envie de le lire.

  • NyappyLapin

    23/02/2014

    je ne le lirai pas celui là !

Report abuse